Syrie : raid meurtrier contre un convoi humanitaire.

Un raid aérien a touché un convoi et tué 12 humanitaires du Croissant rouge et conducteurs de camions qui devaient acheminer de l’aide dans la province d’Alep, quelques heures après que l’armée syrienne a déclaré la fin de la trêve.

Douze humanitaires du Croissant rouge sont morts ce lundi dans un camion à la suite d’un raid aérien survenu en Syrie. Ces employés se rendaient dans la province d’Alep pour porter de l’aide à soixante-dix-huit mille personnes en situation difficile. Cette  frappe aérienne intervient après la fin du cessez-le-feu en vigueur depuis une semaine en Syrie. Le responsable des opérations humanitaires de l’ONU Stephen O’Brien qualifie cette attaque de guerre si les terroristes ont délibérément visé ces humanitaires. Dans un bilan dressé par l’ONU, le raid a endommagé dix-huit camions chargés d’aides humanitaires et provoque la mort d’au moins trente-six civils à Alep. Face à la gravité de la situation, le groupe international de soutien à la Syrie qui rassemble depuis novembre 2015 une vingtaine de pays et d’organisations internationales, dont les États-Unis, la Russie,   l’Arabie Saoudite, la Turquie et l’Iran s’est réuni ce mardi en marge de l’assemblée générale de l’ONU pour évaluer l’état de l’accord conclu entre les États-Unis et la Russie il y a une semaine.

Antoinette  SAGBO 

Laissez un commentaire