Soudan : le chef de l’ONU condamne la dispersion violente des manifestants

Soudan : le chef de l’ONU condamne la dispersion violente des manifestants

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a condamné lundi l’usage excessif de la force par les autorités soudanaises contre les manifestants et a appelé à une enquête indépendante après une violente dispersion de manifestations ayant fait 13 morts à Khartoum.
M. Guterres s’est dit « alarmé » par les informations signalant que les forces de sécurité soudanaises avaient ouvert le feu à l’intérieur d’un hôpital.

DIASPORA FM 102.3 avec AFP

Laissez un commentaire