La plénière de ce lundi 20 juin 2016 avait comme point à l’ordre du jour, l’examen du projet de loi portant création des chambres d’agriculture en République du Bénin.

Présidée par le président Adrien Houngbédji, la séance n’a pas pu aller à son terme à cause de l’absence du gouvernement. Une situation fortement déplorée par certains élus de la nation. Toutefois, pour la doyenne d’âge Rosine Soglo et certains d’autres députés, il n’y a pas de péril en la demeure.

Le président de l’assemblée nationale a montré l’aspect facultatif de la présence du gouvernement à travers les articles 94 et 95 de la constitution en République du Bénin qui stipulent que le gouvernement a accès aux séances de l’assemblée nationale sur demande d’un député, d’une commission, ou à leur propre demande. « Il appartient à nous de voir si le dossier que nous voulons examiner nécessite ou non qu’un ministre soit là et soit entendu. » Dixit Maître Adrien Houngbédji.

A. Hounkpenpoudji

Laissez un commentaire