ONU : Patrice Talon préoccupé par l’éradication de la pauvreté en Afrique.

Éradiquer la pauvreté en Afrique pour répondre aux défis climatiques et aux objectifs de développement durable, c’est l’essentiel à retenir du discours de Patrice Talon à la 71e assemblée générale de l’ONU sur le thème ‘’les objectifs du développement durable, une impulsion universelle pour transformer le monde’’.

Dans son discours, Patrice Talon parle de l’Afrique rongée par la misère, la pauvreté et le sous-développement. Une triste réalité qui marginalise le continent malgré ses atouts économiques, touristiques, culturels, miniers et démographiques. Il démontre aussi que les changements climatiques et toutes leurs conséquences constituent des facteurs aggravants de la misère et de sous-développement du continent. Raison pour laquelle le président béninois considère la question de la pauvreté comme une menace pour toute la planète. ‘’Notre monde tel qu’il est ouvert aujourd’hui subira plus que jamais les conséquences de la pauvreté notamment les mouvements migratoires incontrôlables et déstabilisants si rien n’est fait. La pauvreté de masse est désormais une menace majeure pour l’humanité.’’ a-déclaré Patrice Talon. Face à ce constat, il demande de toute urgence la mobilisation de la communauté internationale et des institutions financières pour éradication de la pauvreté en Afrique. Ceci ne saurait réussir sans le concours, l’implication et la prise de conscience des dirigeants africains, car dans son adresse, Talon n’a pas manqué de jeter des pierres dans le jardin des chefs d’États africains qui doivent selon lui œuvrer pour la stabilité du continent. ‘’Les pays d’Afrique devront bien évidemment prendre leur part de responsabilité en œuvrant d’avantage pour la stabilité politique et surtout pour la bonne gouvernance.’’ dixit Patrice Talon.

Le président béninois en toute modestie cite son pays comme un exemple de démocratie sur le continent déjà engagé dans la dynamique de lutte contre la pauvreté. Il en profite pour évoquer les réformes politiques, administratives et institutionnelles en cours dans son pays. Patrice Talon a fini par faire une grande annonce ; il s’agit de la signature par le Bénin de l’accord de Paris sur le climat. Un acte par lequel le Bénin prouve qu’il honore et respecte ses engagements internationaux.

Corneille  AISSE

Laissez un commentaire