Madagascar : à deux semaines du second tour Ravalomanana ‘’sûr’’ de gagner la présidentielle

Madagascar : à deux semaines du second tour Ravalomanana ‘’sûr’’ de gagner la présidentielle

A deux semaines du second tour de l’élection présidentielle, Marc Ravalomanana affiche une confiance sans retenue. Le 19 décembre, l’ex-président malgache est certain de prendre enfin sa revanche sur son tombeur et successeur Andry Rajoelina.

« Il n’y a que 3 à 5% de différence entre moi et le candidat arrivé à la première place du premier tour, on peut le rattraper et le dépasser en même temps », assure-t-il dans un entretien avec l’AFP en son « palais » des hauteurs d’Antananarivo.

Avec 35,35% des voix, M. Ravalomanana a franchi la ligne du premier tour de scrutin à portée de M. Rajoelina (39,23%), loin devant le sortant Hery Rajaonarimampianina (8,82%).

La campagne pour le second tour s’ouvre mardi et elle promet d’être féroce, tant le passif entre les deux finalistes est lourd.

Elu en 2002, Marc Ravalomanana a été contraint de quitter la présidence de la Grande île sept ans plus tard après une série de violentes manifestations soutenues par Andry Rajoelina, alors maire de la capitale. Celui-ci a ensuite été installé à la tête d’une présidence non-élue par l’armée.

Les deux hommes ont été interdits de candidature en 2013, dans le cadre d’un accord de sortie de crise.

Les années ont passé mais le riche patron du groupe laitier Tiko, bientôt 69 ans, en tient une rancune tenace à son jeune rival, 44 ans, qu’il accuse volontiers de tous les maux.

Sans la présidence Rajoelina (2009-2013), répète-t-il à l’envi, son pays, l’un des plus pauvres du monde, se porterait mieux.

 

Avec  AFP

Laissez un commentaire