Lancement de l’atelier de vulgarisation de manuel de procédure des affaires de stupéfiants au Bénin.

Les travaux de l’atelier de vulgarisation du manuel de procédure des affaires de stupéfiant au Bénin ont été lancés ce lundi 18 juillet 2016. La cérémonie s’est tenue à l’hôtel Novotel de Cotonou en présence de Todd Whatley, chargé d’affaire à l’ambassade des Etats Unis près le Bénin et du ministre de la justice Joseph Djogbénou.

Lancé en mars dernier, le manuel de procédure des affaires de stupéfiant au Bénin fait désormais l’objet d’une vulgarisation appuyée par le gouvernement Américain. Ce présent atelier de vulgarisation qui a réuni au Novotel hôtel, des magistrats et des officiers de police judiciaire est le premier d’une série de ces ateliers régionaux. Ils permettront de présenter le manuel dans les 14 tribunaux de première instance et les trois cours d’appel du Bénin.

Fruit d’une collaboration de deux ans entre l’ambassade des Etats Unis, le ministère de la justice et les professionnels Béninois, ce manuel de procédure des affaires de stupéfiant approuvé par le ministère de la justice est un outil capital pour les différents acteurs de la chaîne pénale dans la lutte contre le trafic de stupéfiant. Pour Todd Whatley, chargé d’affaire à l’ambassade des Etats Unis près le Bénin, « le manuel de procédure des affaires de stupéfiant  au Bénin, est un document unique et facile à consulter, qui contient l’essentiel des dispositions légales et réglementaires et les bonnes pratiques en matière de lutte contre les stupéfiants. Il sert de point de départ factuel et directement exploitable par les professionnels de la chaîne de lutte contre le trafic de stupéfiant. ». Il ajoute ensuite que « Ce manuel de procédure permet d’harmoniser à l’échelle nationale la réponse des unités de police judiciaire et des juridictions en charge de la répression du trafic du stupéfiant en République du Bénin. »

Après avoir reconnu la nécessité de la prise en compte du manuel de procédure des affaires de stupéfiant dans les programmes de formation initiale des officiers de police judiciaire et assimilés, le ministre de la justice, maître Joseph Djogbénou a émis l’idée d’une formation périodique. Il a aussi souhaité que cette collaboration entre le Bénin et les Etats Unis d’Amérique aille au-delà d’une simple formation.

Répartis en trois groupes homogènes, les présidents des trois cours d’appel ainsi que les membres du comité de rédaction du manuel vont présenter le contenu du document à leur collègue à travers le pays. Le manuel sera aussi distribué dans les écoles nationales d’administration, de magistrature, de police et de gendarmerie.

Fréjus SEHLOUAN

Laissez un commentaire