Grève dans l’enseignement maternel et primaire : les explications du Ministre Salimane Karimou

Bénin Radio Diaspora FM

Le secteur de l’enseignement maternel et primaire a connu mardi et mercredi une paralysie. Les enseignants boudent les inspecteurs et conseillers pédagogiques rappelés par l’autorité de tutelle

Ils revendiquent un certain nombre de choses liées aux inspecteurs et aux conseillers pédagogiques. Pour le Ministre des Enseignements maternel et primaire Salimane Karimou, c’est de l’intérêt des enseignants qu’il s’agit. Ces inspecteurs qui constituent la cause de ce mouvement de grève sont là pour « encadrer » les enseignants afin qu’on n’assiste plus à des 00% de taux de réussite dans des écoles béninoises. ‘’L’école béninoise a beaucoup souffert (…), nous avons pris l’engagement de lui donner un nouveau visage. Pour ce nouveau visage, nous appelons tous les acteurs de l’école à accompagner et à donner le meilleur d’eux même’’ a fait savoir le ministre.

L’autorité va plus loin en rassurant les enseignants qu’une suivie rigoureuse des inspecteurs indexés est mise en place ; ‘’nous allons à mi-parcours évaluer leur comportement sur le terrain et si entre-temps il y a des déviances, ceux-là seront tout simplement extirpés’’.

Amen Didier HOUNKPENOUDJI

Laissez un commentaire