Gabon : la réélection d’Ali Bongo contestée par la rue.

Ali Bongo Ondimba est réélu président du Gabon, pour un second mandat avec 49,80% des voix contre 48,23% pour son rival Jean Ping, selon le ministère de l’Intérieur. Le taux de participation s’élève à 59,46%. L’opposition conteste le score de l’élection et des heurts ont lieu dans certains quartiers de Libreville. Les manifestants ont mis feu à l’Assemblée nationale, point culminant des émeutes qui ont éclaté à Libreville dès l’annonce de la réélection du président Ali Bongo Ondimba par la commission électorale. Le quartier général de Jean Ping a été pris d’assaut par les forces de sécurité, dans la nuit du mercredi 31 août au jeudi 1er septembre. Cette attaque a fait au moins un mort et plusieurs blessés. L’opposition a également appelé à manifester ce jeudi en fin de journée.

Laurice Freddy  DAVO

Laissez un commentaire