Démarrage de la rencontre internationale sur le dialogue interreligieux : Plusieurs thématiques au cœur des échanges

diaspora fm

La rencontre internationale sur le dialogue interreligieux s’est ouverte ce samedi 04 février 2017 au siège de la Fondation  Espace Afrique CIEVRA à Glo-Djigbé dans la commune d’Abomey-Calavi. Cette rencontre internationale a réuni des centaines de participants venus de plusieurs pays du monde.

« Le vivre ensemble entre adhérents de différentes communautés religieuses au Bénin et en Suisse-Défis, risques et chances », c’est le thème qui a réuni personnalités religieuses, politiques, administratives, culturelles et diplomatiques au Centre International d’Expérimentation et de Valorisation des Ressources Africaines (CIEVRA) de Glo-Djigbé. Un projet ambitieux dont l’objectif est de rendre permanent le dialogue entre confessions religieuses. ‘’Cette initiative qui devient aujourd’hui une réalité est une entreprise prophétique. Cette rencontre internationale je m’en réjouis est un acte d’audace. Elle est d’abord audacieuse par son projet ; un domaine complexe, difficile à saisir et de plus intellectuellement et spirituellement très sensible’’ a déclaré la présidente du comité d’organisation, l’honorable Claudine Prudencio.

Il s’agit d’une initiative de la Fondation créée par l’opérateur économique Samuel DOSSOU-AWORET en collaboration avec la conférence épiscopale du Bénin et la conférence des évêques suisses. Pour Mgr. Alain de RAEMY, Évêque auxiliaire du diocèse de Lausanne, chef de la délégation suisse, ‘’promouvoir le dialogue interreligieux c’est rendre service à la paix dans le monde’’.

‘’Je souhaite plus que jamais que ce que tout le monde dit du Bénin ne reste pas seulement au Bénin’’ a déclaré, Samuel DOSSOU-AWORET, président fondateur de la Fondation Espace Afrique, initiateur et bras financier du projet a fait savoir que.

Le représentant du Chef de l’État, le ministre de la Justice Joseph Djogbénou a saisi l’opportunité pour exprimer la volonté du Chef de l’État et du gouvernement à faire asseoir de façon permanente et constante le dialogue entre confessions religieuses afin de maintenir et de conserver la paix et la concorde dans notre pays.

Corneille  AISSE

Laissez un commentaire