Congrès de santé mentale de Cotonou : Sexualité, culture, maladie au cœur des échanges.

Un premier congrès africain sur la santé mentale regroupe au palais des congrès de Cotonou les spécialistes de la question. Ils proviennent de l’Afrique et de l’Europe.

« Sexualité, culture et maladies », tel est le thème de ce premier congrès africain sur la santé mentale qui a débuté ce 22 novembre 2016 au palais des congrès de Cotonou. Initié par l’association béninoise de psychiatrie et le département de santé mentale de la facule des sciences de la santé du Bénin, il a réuni plusieurs chercheurs venus de différents horizons notamment d’Afrique et d’Europe. Ce congrès a entre autres objectif de mettre d’avantage en exergue la place importante de la santé mentale dans la politique sanitaire des pays participants.
Pierre N’PELE, représentant résidant de l’Organisation Mondiale de la Santé au Bénin, reconnaissant la pertinence du thème de ce congrès a réaffirmé la disponibilité de son organisation à soutenir le Bénin en matière de santé. Présent à cette cérémonie d’ouverture, le ministre de la Santé du Bénin Alassane SEIDOU a promis mener des actions concrètes allant dans ce sens. ‘’ Je mettrai tout en œuvre pour l’amélioration de la qualité des soins prodigués aux malades mentaux et la pérennisation des acquis des grands professeurs et universitaires de psychiatrie de mon pays.’’  A-laissé entendre le ministre.
Le congrès de la santé mentale de Cotonou prendra fin ce 24 novembre 2016.

Fréjus  SEHLOUAN

Laissez un commentaire