CEDEAO : Forum régional sur les filières agricoles et artisanales

Le forum régional sur les filières agricoles et artisanales est ouvert ce mercredi à Cotonou en vue de réfléchir à une amélioration durable de la contribution des femmes au développement des filières agricoles, halieutiques et artisanales en Afrique de l’Ouest.

Cette rencontre de trois jours qui réunit au Bénin des acteurs clés intervenant dans le domaine de la transformation des produits agricoles, halieutiques et artisanaux dans les 15 États membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), a pour objectif de capitaliser les résultats obtenus depuis 2010 par le Centre de la CEDEAO pour le développement du genre (CCDG).

La ministre des affaires sociales du Bénin, Adidjatou Mathys, a au nom du gouvernement béninois, indiqué que l’objectif visé par le forum s’inscrit parfaitement dans l’atteinte de l’ODD2 : «Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture».

La commissaire des affaires sociales et genre de la commission de la CEDEAO, Dr Fatimata Dia Sow, a fait remarquer que de manière approximative, 80% de la population ouest-africaine dépend directement ou indirectement de l’agriculture pour leurs moyens d’existence.

«Les femmes à elles seules produisent 70% des denrées alimentaires dans notre espace. Elles sont actives dans toute la chaîne de valeur agricole et occupent presque tout le secteur de la transformation de produits agricoles, et enfin, elles assurent 50% du petit élevage et 60% de la commercialisation des produits agricoles dans la CEDEAO», a-t-elle insisté.

Au cours des travaux, les participants au nombre d’une cinquantaine, vont échanger les expériences riches et variées dans le but de susciter un regard croisé sur la situation de la femme entrepreneure en vue de solutions globales. Car, soutient Dr Fatimata Dia Sow, « investir sur la femme dans l’agriculture et le développement rural constitue la clé du développement économique et social des pays membres de la CEDEAO ».

Une feuille de route apprend-on, sera définie à l’issue des échanges et doit servir de cadre d’intervention et d’orientation pour mieux cibler les résultats en matière d’autonomisation économiques des femmes.

Une foire de produits agricoles, halieutiques et artisanaux transformés par les groupes de femmes bénéficiaires de l’appui du CCDG se tient à l’occasion de la rencontre de Cotonou.

Avec ABP

Laissez un commentaire