Bitumage de la route Lokossa-Dévé-Aplahoué : lancement des travaux à Adjintimey

Bitumage de la route Lokossa-Dévé-Aplahoué : lancement des travaux à Adjintimey

Le ministre des infrastructures et des transports, Alassane Seidou, entouré pour la circonstance de trois de ses homologues et les préfets des départements du Mono et du Couffo, a procédé jeudi sur l’esplanade de l’arrondissement d’Adjintimè, commune de Djakotomey, au lancement des travaux de réalisation de la route Lokossa-Dévé-Aplahoué-frontière Togo, longue de 46,11 kilomètres.

Selon le directeur général des infrastructures, Jacques Ayadji, cette route dont les travaux ont été officiellement lancés est constituée d’une section de la route nationale RN2 Comè-Lokossa-Dévé-Aplahoué et d’une section de la route nationale inter-état RNIE 4 Frontière Togo-Abomey-Bohicon-Kétou-frontière Nigéria.

La section Lokossa-Dévé-Aplahoué, longue de 36,11 kilomètres est une route actuellement en terre et présente sur une bonne partie un relief moyennement accidenté avec plusieurs dépressions généralement dans les zones marécageuses rendant ainsi la circulation très pénible en période de pluie.

Pour Jacques Ayadji, cette route traverse plusieurs agglomérations qui sont des zones de fortes productions agricoles.

Toujours pour le directeur général des infrastructures, l’état de dégradation très avancé et les fréquents accidents souvent enregistrés sur ce tronçon préoccupent à plus d’un titre le gouvernement.

A l’en croire, c’est pour cela que des aménagements conséquents ont été définis pour donner à ce tronçon de route un bon niveau de service avec un revêtement en béton bitumineux suivant des caractéristiques bien précis.

Cette route dont les travaux dureront vingt quatre mois est une chaussée de largeur sept mètres composée de deux voies de trois mètres de large chacune, deux accotements de 1,50 mètres chacun en rase campagne et de 1,550 de largeur en agglomération avec au besoin des caniveaux.

Sur ce tronçon précise Jacques Ayadji, sera réalisé des travaux connexes au nombre desquels des latrines au profit des écoles, centres de santé, marchés, puis des modules de trois classes avec bureau, magasin et les équipements nécessaires à leur fonctionnement.

Parlant de la section Aplahoué-frontière Togo, le directeur général des infrastructures a souligné que les aménagements prévus consistent à élargir la route existante de la RNIE4 en la mettant aux normes de la CEDEAO.

Présidant la cérémonie de lancement, le ministre des infrastructures et des transports, Alassane Seidou, a exhorté les populations et tous les usagers du tronçon à aménager, à faire preuve de patience, de compréhension et de prudence pendant la période d’exécution des travaux. Il a, de ce fait, sollicité le soutien des riverains à qui il a réitéré les engagements du gouvernement à respecter leur droit.

D’un coût estimatif de 22 milliards 935 millions 347 mille 719 francs CFA toute taxe comprise et conjointement financés par la BOAD et le budget national, les travaux seront réalisés par l’entreprise adjudicataire NSE Liban et NSE Côte d’Ivoire.

 

 

DIASPORA FM 102.3  avec  ABP

Laissez un commentaire