Bientôt la relance du projet ferroviaire qui reliera Cotonou à Niamey

Le Président Mahamadou Issoufou s’est entretenu avec son homologue béninois, Patrice Talon, dimanche dernier à Addis-Abeba, en marge du 30ème sommet de l’Union africaine (UA). Le projet de reconstruction du corridor ferroviaire entre Niamey et Cotonou, a occupé une bonne partie des discussions.

« Nous avons parlé du chemin de fer. Nous avons reçu ensemble M. Dossou [opérateur économique, patron de Petrolin, Ndlr] pour aplanir les différends et montrer à nos concitoyens béninois que le Bénin et le Niger, le Président du Bénin et le Président du Niger, n’ont rien  contre les opérateurs africains. Bien au contraire», a déclaré le président béninois, après l’entretien.

Cette rencontre montre une volonté des deux parties (Niger et Bénin) de relancer ce projet lancé en 2013, mais bloqué pour des démêlés judiciaires ayant opposé le patron de Petrolin, Samuel Dossou, au groupe français Bolloré, sur la paternité de l’exécution du projet.

La rencontre entre les deux chefs d’Etat et l’opérateur béninois, qui a d’ailleurs remporté le bras de fer contre le groupe français, en septembre dernier, démontre d’une volonté de relancer le projet.

Pour rappel, le projet de réhabilitation et d’extension du corridor ferroviaire Cotonou – Parakou – Dosso – Niamey, consiste à réhabiliter la liaison ferroviaire entre Cotonou et Parakou (438 km) et construire des voies ferrées, d’une longueur totale de 574 km, de Parakou à Niamey.

 

www.niameyetles2jours.com

Laissez un commentaire