Bénin : plus de 800 motos neuves parties en fumée à Jéricho

Bénin : plus de 800 motos neuves parties en fumée à Jéricho

Des populations du quartier de Jéricho à Cotonou ont passé de triste moment dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 octobre 2020.

Ce samedi 10 octobre aux environs de 19h30, un grand incendie est survenu dans une boutique de réparation et de vente de motos neuves derrière la place Bicentenaire.

Le magasin d’une superficie de 160 m2 a été complètement consumé par les flammes. Selon des témoins de cet incendie, le magasin était déjà fermé et ils ont seulement constaté la fumée s’élevé ensuite, le feu a jailli du haut du magasin.

Le feu avait déjà pris le dessus sur la toiture avec une forte intensité. Rien n’a été récupéré dans le magasin qui a été réduit en cendre. Un habitant du quartier a renseigné que ce sont des tricycles qui sont vendus dans le magasin.

Et les propriétaires ont même reçu, dans la journée de ce samedi, un nouvel arrivage. Un des témoins confie qu’un Chinois s’est pris la tête par les deux mains répétant «je suis foutu, je suis foutu… ».

Pour éteindre ce feu, une trentaine de sapeur-pompiers a été mobilisé avec trois fourgons pompes et il leur a fallu 12 heures d’horloge pour arriver à bout de l’incendie.

Capitaine Sosthène Babalola, commandant adjoint à la compagnie départementale des sapeurs-pompiers du Littoral a confié qu’«il n’y a pas eu de dégât corporel mais d’importants dégâts matériels ».

Il informe que «plus de 800 motos entièrement consumées ». Selon le commandant adjoint la cause de cet incendie leur est inconnue. Toutefois, il précise que «cette intervention a duré une douzaine d’heures environ ». A l’en croire, une équipe de surveillance avait été mise en place.

Les opérations ont pris dans la journée du dimanche 11 octobre. Pour lui, la principale difficulté a été l’accès au magasin. Il estime que «vue la grandeur du magasin, les accès devraient être mieux repartis ». Alors, il préconise que les constructions puissent répondre «aux règles de la prévention et de la lutte contre les risques d’incendie et de panique ».

La Nouvelle Tribune

Laissez un commentaire